Le Maroc a envahi le territoire libéré du Sahara Occidental sous le contrôle de la MINURSO

août 14th, 2016 | By | Category: Nouvelles

guerguerat 2Confrontation militaire imminente pour le contrôle de La Guera entre la Mauritanie et le Maroc.

Villa Cisneros occupée (Dakhla), le 14 août 2016

Ce matin à 8h30, un contingent d’environ 300 militaires des forces d’occupation marocaines ont lancé une offensive militaire dans la zone de Guerguerat (appelée “Kandahar” par les Marocains), sur la bande au Sahara Occidenal (de 5 à 6 km de large) au nord de la péninsule de La Güera et qui fait frontière avec la Mauritanie.

Cette zone est de territoire sahraoui libéré, la première et septième région militaire de l’armée de libération sahraouie, bien que le Maroc le considère comme une « zone tampon » et se trouve sous le contrôle de la MINURSO.

Cette grande offensive des forces militaires d’occupation marocaines représente la plus grande violation du cessez-le-feu réalisée par le régime annexionniste de Mohamed VI au Sahara Occidental, qui viole les accords militaires signés avec le Front Polisario en 1991.

Selon l’information sahraouie toute dernière, en ce moment les forces militaires marocaines ont le contrôle complet de toute cette région près de La Güera.
Il y a aussi, du côté mauritanien, des déplacements des militaires.

D’autre part, durant la semaine dernière, le commendement militaire marocain a ordonné la concentration de contingents considérables de troupes dans toute la zone ïd’Auserd, et depuis 3 jours un avion marocain est en train de survoler tout le jour cette région. A l’aéroport de la ville occupée d’El Aïoun, capitale du Sahara Occidental, on a vérifié un mouvement intense de plusieurs aéronefs militaires, hélicoptères et chasse de combat.

Parallèlement, les zones militaires occupées d’Amgala et Bir-Gandoul ont été renforcées avec des troupes terrestres, véhicules de combat et artillerie lourde. Le détachement militaire marocain incorpore aussi des experts en dispositifs sofistiqués pour la surveillance en formant une ligne de défense.

Le mois de janvier dernier, la Mauritanie a hissé son drapeau à La Güera, la ville inhabitée sahraouie dans la zone sud qui est restée dans les mains de Mauritanie en 1976, après la signature maroco-mauritanienne du 14 avril dans laquelle on s’est mis d’accord sur la frontière qui séparerait les deux Etats.
D’après les sources du renseignement mauritanien, le Maroc profitera l’actuelle crise diplomatique entre les deux pays pour prendre le contrôle de La Güera, la population plus méridionale du Sahara Occidental du côte atlantique, à 5 km seulement de la capitale économique de la Mauritanie, Nouadhibou.

    Comments are closed.